Pour l’avenir

Penser Aubagne, c’est proposer une véritable vision pour les 20 prochaines années et définir ensemble les contours d’une ville plus attractive, plus solidaire avec toutes ses générations.

Centre-ville accueillant, vivant

Depuis de trop nombreuses années, notre centre-ville se meurt, les com- merces ferment les uns après les autres, les immeubles anciens et les façades se dégradent, l’habitat insalubre augmente, l’espace public et le mobilier urbain sont abandonnés… Cette situation exige la mise en place d’une volonté politique très affirmée et de long terme (10-15 ans), autour d’un plan englobant toutes les problématiques : logement pour tous, services publics, attractivi- té commerciale et touristique, voirie et stationnement…

Pour une politique de maitrise foncière publique

Pour l’habitat comme pour le commerce, la création d’une concession d’aménagement sur tout le centre-ville est indispensable.

Pour une offre de logements qualitative à grande échelle

  • Un programme de rénovation de logements traversant plus grands, isolés, mieux équipés et aux normes énergétiques les plus récentes
  • Un programme intransigeant d’éradication de l’habitat indigne : il s’agit d’engager, éventuelle- ment de manière coercitive, des actions de réhabilitation adéquates des îlots d’insalubrité
  • Un programme d’accession sociale à la propriété, avec le dispositif «Bail réel solidaire».

Pour la défense du commerce de proximité

  • Mettre en œuvre une zone de protection du commerce et de l’artisanat de proximité afin de conserver la destination commerciale ou artisanale des locaux de centre-ville
  • Créer un Office de commerce en partenariat avec la CCI, le FISAC, la Caisse des Dépôts et Consignations chargé d’attirer les investisseurs, réadapter les surfaces des locaux commerciaux vacants, et accompagner les commerçants en difficultés
  • Création d’un label «commerce éco-responsable» destiné à promouvoir les produits «circuits courts»

Pour le réaménagement de l’espace public

  • Requalification de l’espace au-dessus du parking Beaumond en une place ombragée
  • Harmonisation du mobilier urbain
  • Enfouissement des réseaux électriques et des gouttières
  • Poursuite de la politique d’installation de containers enterrés
  • Modernisation et amélioration de l’éclairage public

Pour un commerce et artisanat local

  • Mise en place d’un marché des créateurs en centre-ville
  • Installation de producteurs ou artisans locaux et étude de faisabilité pour la réalisation de halles place Joseph Rau
  • Incitation et aide pour les commerçants à adhérer au réseau «mon commerçant zéro déchets»

PROJET DU BRAS D’OR

Un parc urbain qui renoue avec les bords de l’Huveaune

Le réchauffement climatique implique que nos villes s’adaptent au plus tôt à des conditions climatiques extrêmes et participent au renouveau de la biodiversité à travers la création de nouveaux espaces naturels. À Aubagne, l’îlot du Bras d’Or doit pouvoir, au côté de sa piscine réhabilitée, accueillir un nouveau parc urbain qui permettra de rejoindre les bords de l’Huveaune et créer un véritable espace de fraicheur et de respiration dans un centre-ville devenu bien trop minéral. Ce site accueillera également une Mai- son sport et santé et une nouvelle salle municipale plus moderne et adaptée aux besoins des associations.

Transports et mobilité

Malgré un réseau de transports en commun performant (tramway, bus… ), se déplacer à Aubagne devient de plus en plus difficile, notamment aux heures de pointe.

Il nous faut réinventer nos modes de déplacement en privilégiant le développement de nou- velles lignes de transport en commun telles que le Val’Tram, vital pour le désengorgement du nord de notre Ville (Voir page 4) ou le Chronobus qui relie- ra en 2021 le centre-ville à la zone d’activités des Paluds.

L’aménagement d’un nouvel éco-quartier aux Gargues doit également permettre de réaliser une nouvelle liaison routière aménagée de pistes cyclables entre la zone des Paluds et le cœur de la ville, et permettre ainsi d’ouvrir la double barrière urbaine chemin de fer/A52 qui asphyxie notre ville.

Le Val’Tram

Val’Tram n’est pas seulement un moyen de transport propre. C’est également un enjeu es- sentiel pour la fréquentation de notre centre- ville. C’est un outil d’aménagement vital pour l’avenir d’Aubagne en sa qualité de ville-centre qui doit s’affirmer et constituer le pôle d’attractivité du territoire. Le Val’Tram, c’est un centre- ville transformé, digne de la 5ème ville du département. Un combat soutenu par 84% des Aubagnais qui ont compris combien cet équipe- ment majeur fera entrer enfin Aubagne dans le 21ème siècle.

Maintien de la gratuité des transports

Grâce à l’action de Sylvia Barthélémy qui a confié la gestion des transports en commun à Façonéo avant la création de la Métropole Aix Marseille Provence, le Territoire du Pays d’Au- bagne et de l’Étoile a pu conserver le bénéfice de la gratuité des transports. Le combat pour maintenir cette exception doit être poursuivi au sein des futures instances métropolitaines. La gratuité c’est 14 000 équivalent tonnes de CO2 en moins, un triplement de la fréquentation et 99% de satisfaction !

Éducation

L’avenir de nos enfants dépend en grande partie de la qualité du cadre d’enseignement que nous leur offrons. C’est pourquoi il est indispensable de penser l’école comme un cocon éducatif qui leur permettra d’ouvrir les portes de la réussite.

  • Mise en œuvre d’un plan de rénovation des écoles qui prend en compte la diminution de consommation énergétique et l’accessibilité de tous les enfants en situation de handicap
  • Adapter les cours de récréation au changement climatique en végétalisant les espaces et en créant des ilots de fraicheur
  • Augmenter les moyens dédiés aux fournitures scolaires : plus aucune classe ne doit manquer de matériels pédagogiques, ni même de produits de la vie quotidienne
  • Mise en place d’un petit déjeuner équilibré gratuit avant l’école pour les enfants des quartiers prioritaires, puis progressivement pour tous les enfants de la commune
  • Instaurer la gratuité des transports pour les sorties et les activités scolaires

Les écoles : lieux écologiques exemplaires

Les établissements scolaires d’Aubagne doivent s’inscrire au sein d’une démarche écologique globale incluant l’éducation à la santé, la systématisation du tri, l’apprentis- sage des gestes d’économie d’énergie, l’installation de bacs de recyclage et de compost dans toutes les cours de récréation, des activités liées à la biodiversité.
Objectif : en lien avec le corps enseignant, nous viserons l’obtention du label « École en Démarche de Développement durable » validé par l’éducation nationale.

Télécharger notre programme

Téléchargez notre programme pour Aubagne en version pdf.

Proposer une idée Pour Aubagne !

Votre avis et vos contributions sont essentielles. Un projet partagé par tous est un projet élaboré ensemble !